Comment conserver les aliments frais ?

Conserver les aliments à basse température permet de maintenir leurs qualités nutritionnelles et de limiter la croissance de micro-organismes pouvant entraîner des infections alimentaires. De la fabrication à la distribution, le maintien de la chaîne du froid incombe aux professionnels. Mais à partir de l’achat cela devient notre responsabilité. Quels sont les bons réflexes ?

Sur le lieu d’achat
Soyez organisés : ordonnez vos courses en achetant les produits frais et surgelés en fin de courses et en les plaçant dans des sacs isothermes. Il est ensuite déconseillé de s’arrêter chez le voisin pour discuter… Mieux vaut directement rentrer chez soi pour placer rapidement les aliments sensibles au frais.

Chez vous : le réfrigérateur
Il s’agit à nouveau d’être organisé car la température d’un réfrigérateur n’est pas uniforme : la zone la plus froide peut être située soit en haut, soit en bas. Il faut donc identifier les zones et vérifier leurs températures à l’aide d’un thermomètre, puis ranger les produits par catégorie.
Entre +4°C et +6°C : yaourts et préparations maison cuites.
Entre 0°C et +4°C : les produits sensibles tels que les viandes et poissons crus, les crèmes et les fromages frais.
Dans le bac à légumes (+6°C) : les légumes et fruits frais lavés.
Dans la porte (6-10°C) : œufs, beurre, lait et jus de fruits.

La consommation
Il faut toujours vérifier la date limite de consommation avant usage et manger en priorité les produits entamés. Il est conseillé de replacer au frais les aliments fragiles immédiatement après consommation. Pour éviter les contaminations il faut protéger les aliments entamés (films plastiques, boites hermétiques) avant de les remettre dans le réfrigérateur.

Enfin, pensez à régulièrement dégivrer votre congélateur et à nettoyer votre réfrigérateur à l’eau savonneuse puis à le rincer avec de l’eau vinaigrée.

Ne pas confondre : DLC et DLUO
• La Date Limite de Consommation des produits frais (DLC) : « à consommer avant le / jusqu’au ». Lorsqu’elle est dépassée le produit ne doit pas être consommé.
• La Date Limite d’Utilisation Optimale des produits d’épicerie (DLUO) : « à consommer de préférence avant le ». Lorsqu’elle est dépassée le produit peut être consommé, mais il a perdu de ses qualités nutritionnelles et gustatives.